Aujourd’hui j’ai pleuré et voici pourquoi ca n’est pas (si) grave

Parfois, les jours sont merveilleux, la vie est belle, lumineuse et tout semble positif. C’est ce que l’on pourrait appeler : les jours encore plus qu’instagrammables. Ce genre de journée où tout est si incroyable que vous ne sauriez même pas le publier sur Instagram, car c’est de l’ordre du magnifique. Il y a donc également les jours intagrammables, ceux qui sont beaux et intenses, mais qui sont surtout très bien à montrer aux autres sur les réseaux. Et forcément, il y a les jours qui ne sont que des jours de merdes. Excusez-moi l’expression ! Mais ces jours-là, je les ai longtemps détestés. Ce genre de journées où tout semble horrible et tout est prétexte à déprimer. Ce genre de journée où se lever de son lit devient vraiment difficile et/ou affronter la vie est un vrai supplice. C’est surement lors de ces journées que votre conjoint souffre le plus, car il s’en prend plein la tête. Le pauvre. Aujourd’hui, c’était ce type de journée. Cette journée où tu reçois le message que tout va mal, tu ne vois que le négatif et tu te noies dans tes pensées. Tu rumines. Comment fait-on pour se sortir de ce genre de moment désagréable ? Parfois, il ne faut pas s’en sortir !

Vivre ses émotions, la clef de la guérison

Mon psy serait si fier de lire cela ! Car oui, je l’ai maintenant intégré, rien ne sert de se distancer de ses émotions, même si celles-ci sont négatives. Le meilleur moyen de se séparer de ce sentiment de déprime est tout d’abord de vivre la déprime ! Ressens ce mal-être, ressens ta peine, ta douleur et rumine. Mais n’oublie pas que ces idées qui te tournent en tête, elles doivent sortir de toi, tu dois les accepter, les vivres, mais ensuite les exprimer. Tout être humain est négatif et se sent mal à un moment ou à un autre (certains plus que d’autres, c’est sûr, mais bon… on ne peut pas leur en vouloir, ils sont surement nés sous le signe de la vierge). Et chacun de ces êtres a la capacité de sortir de cette période compliquée. Que votre déprime dure une journée ou des mois, cela reste compliqué à gérer. Mais surtout, ne refoulez pas ! Si vous le faites, vous ne faites qu’augmenter la difficulté de survivre à la prochaine crise dépressive.

Mais alors comment gère-t-on ?

  • Prendre le temps :

Vous vivez des émotions, celles-ci ont une cause, une raison. Lorsque vous vous sentez mal, ce n’est pas pour rien. Alors, écoutez-vous et vivez le négatif. Qu’est-ce qui vous vient en tête ? Qu’est-ce qui tourne en boucle en vous ? Cela peut être quelque chose que vous avez dit, quelque chose que vous auriez aimé dire, quelque chose dont vous avez peur, une frustration mal digérée, une dispute, un événement difficile, une période stressante, une période de surmenage, un passage à vide… Beaucoup d’éléments surgissent dans notre vie à un rythme effréné et nous ne prenons pas toujours le temps de vivre ce que ces choses nous font ressentir. La première solution parait alors évidente : prendre le temps pour ressentir. Quand tu sens que tu ne vas vraiment pas bien, essaye de placer dans ta journée, un moment rien que pour toi. Un moment au calme, où personne ne doit avoir besoin de toi, ou personne ne te demande rien, ou personne ne peut t’atteindre. Prends un moment pour relâcher ! Nous contrôlons toujours tout et pourtant parfois, lâcher prise fait un bien fou. Alors il suffit parfois d’une heure dans son bain, à écouter de la musique et se laisser pleurer toutes les peines que l’on n’a pas exprimées. Parfois ça prendra plus longtemps… Si c’est possible pour vous, prends une journée « déprime ». Personne dans vos pieds, aucune responsabilité, juste une journée avec vous-même à t’occuper de vous, à vous écouter, et surtout… À vous entendre. Pour celles et ceux qui n’ont vraiment AUCUN moyen de se donner du temps, alors dites-vous que le problème est peut-être lié à cela… Vous devez apprendre à vous consacrer du temps, rien qu’à vous. Commencez doucement en ne prenant que 10 minutes par jour par exemple. Pourquoi ne pas essayer de se relaxer correctement 10 minutes avant d’aller dormir ? Vous pourriez les passer à faire quelque chose qui vous fait du bien, rien qu’à vous et rien que pour vous. Vous aimez lire un article de sport de temps en temps ? Faites-le tous les soirs avant de dormir. Vous aimez vous faire un soin du visage, mais ne le faites jamais ? Accordez-le-vous. Vous adorez regarder des vidéos d’humour, mais n’avez plus le temps ? Regardez-en une seule chaque soir. Quoi que vous aimiez et qui puisse vous faire du bien, faites-le ! (Dans les limites de la légalité bien sûr !) Car après avoir vraiment ressenti le négatif et les émotions difficiles il faut réussir à vous faire du bien et vous réconforter.

  • L’étape qui peut aider :

Trop de choses vous rongent et vous n’arrivez plus à vous en sortir ? Faites le point sur toutes ces choses. Je vous conseillerais de vous baser sur ce qui est votre sens le plus développé.

Vous êtes quelqu’un d’auditif ? Alors, parler à voix haute sur chaque chose qui vous passe par la tête. (Au bon moment évidemment… Je ne saurais que vous déconseiller fortement de dire à votre patronne que vous voudriez l’écraser avec votre voiture même si vous le pensez très fort.) Mais avant votre petit moment rien qu’à vous, faites l’exercice de parler à propos de ce qui ne va pas. À voix haute. Le but est que vous puissiez vous entendre, vous écouter et vous comprendre. Par exemple, j’ai par le passé tenu un journal intime vidéo. Je me filmais face caméra pour pouvoir parler avec mon « journal » ! Si cet exercice est difficile les premières fois (on se sent parfois ridicule, je vous l’accorde, mais honnêtement… Personne ne verra jamais cela) il est pourtant bénéfique je vous l’assure.

Si vous êtes plutôt visuel, pourquoi ne pas vous dessiner et mettre tout ce qui vous ronge autour de vous sur la feuille ? Vous pourrez visualiser quels sont les problèmes et pourquoi pas, réfléchir à ce que vous pourriez mettre en place pour chaque problème, de façon à ce que tout cela puisse être géré ? Si vous n’avez aucune prise sur ces problèmes, alors cela permet au moins d’en prendre conscience et de commencer le processus d’acceptation.

Si vous êtes un émotionnel pur et dure, alors vous aurez peut-être besoin d’exprimer de façon artistique ce que vous ressentez. Si dessiner/écrire/chanter ou quelque autre forme d’art ne vous parle pas, alors pourquoi ne pas vous plonger dans l’art des autres pour vous sentir moins seul ? Vous êtes empli de tristesse et n’arrivez pas à vous en débarrasser ? Alors, pourquoi ne pas regarder un film extrêmement triste qui vous fera pleurer toutes les larmes de votre corps ? C’est un bon exutoire émotionnel.

Chaque méthode peut être intéressante, mais la meilleure sera celle qui vous correspond.

Mais demandez-vous toujours ; que ressentez-vous ? De quoi avez-vous Besoin ? Que pouvez-vous mettre en place pour changer la situation qui vous pose un problème ?

  • Le point qui alerte :

Je tiens à préciser que ce que je vous dis ici concerne les petites déprimes un peu difficiles à gérer. Je ne sais que trop bien que les véritables dépressions et déprimes profondes doivent être gérées plus intensément et parfois, avec l’aide de professionnels. Je tiens donc à vous renvoyer quelques questions :

  1. Cela peut-il être lié à votre santé ?

Parfois une carence, une contraception non adaptée, une mauvaise hygiène de vie, etc… Peuvent mener à des dépressions. Il est important de consulter votre médecin en cas du moindre doute.

  1. Cela peut-il être un véritable traumatisme psychologique ?

Les problèmes psychologiques ne se soignent pas comme les simples petits passages à vide. Ils nécessitent l’aide d’un psychologue voire d’un psychiatre. N’hésitez pas à consulter si vous en ressentez le besoin.

  1. Cela peut-il être lié à votre entourage ?

Parfois il est possible que vous viviez les émotions qui ne vous appartiennent pas ou que les personnes de votre entourage vous font vivre.

Deux cas sont alors possibles :

Vous êtes entouré de personnes négatives. Vous servez alors d’éponge pour eux et absorbez toutes leurs émotions. Faites attention, ce genre de processus est mauvais pour vous, car il ne vous permet plus de faire la différence entre vos propres ressentis et ceux d’autrui.

Vous finissez alors par vous « fondre » dans l’autre. Vous êtes des personnes distinctes et ce n’est pas en étant totalement emplein de leurs émotions que vous allez savoir vivre une bonne relation, les aider et vous aider.

L’autre cas possible est que vous êtes entouré de personnes qui ne vous correspondent pas et vous vivez alors énormément de frustration, d’émotions bloquées, de problème de communication, de sacrifices… au quotidien. Cela est, sur le long terme, une raison possible de votre déprime et parfois de votre difficulté à ressentir les émotions positives. Faire attention aux personnes qui vous entourent est primordial !

  1. Cela est-il lié à un événement cyclique ?

Pour les femmes, il peut s’agir de votre Syndrome Prémenstruel. Allez-vous avoir vos règles bientôt ? Cela peut être un signe ! Je vous renvoie alors à l’article dédié au cycle féminin et ces phases (prochainement publié). Si ce n’est pas votre SPM ou que vous êtes un homme, alors il s’agit peut-être d’un événement cyclique autre, par exemple : une déprime saisonnière. Celle-ci peut être causée par les saisons qui changent, un passage de l’année durant lequel vous vous sentez moins à l’aise à cause de traumatisme antérieur, votre alignement astral (tel que le Satrun Return par exemple), un âge de remise en question… Plein de choses extérieures peuvent expliquer ces sentiments ! Le plus important est d’accepter ce que vous ressentez et de rester bienveillant envers vous-même.

Aujourd’hui j’ai pleuré

Pourtant, ce n’était pas si grave. Car pleurer c’est important, c’est sain. Déprimer c’est normal ! On doit se laisser le droit d’aller mal parfois… Être heureux tout le temps, ça n’est pas bon. C’est notre peine qui permet la profondeur de notre joie. Soyez reconnaissant d’éprouver toutes ces émotions, tous ces sentiments qui font de vous qui vous êtes. Je vous propose d’écrire tout ce qui fait votre déprime en commentaire pour pouvoir le sortir, aider à aller un peu mieux et pourquoi pas, nous soutenir !

À très vite, chers lecteurs, je vous embrasse !

Ariane D.

Ariane D.
Posts created 39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut