Mon City-trip à Édimbourg

Comme beaucoup de personnes (dont toi je suis sûre !), j’aime voyager. J’aime découvrir. J’aime voir le monde tout petit à travers le hublot de l’avion ou la route défiler par la vitre. J’adore sentir le monde changer sous mes pas. Ou, serait-ce moi qui change lorsque je pars ?

Pour février, j’ai décidé de partir en vacances. Ce voyage fut un peu différent des autres, car il fut le premier voyage pour mon compagnon et moi. Il est notre voyage de St Valentin. Notre première escapade en amoureux. Et il était F-A-B-U-L-E-U-X ! Je te raconte donc ici ce merveilleux week-end pour te donner des conseils, des astuces et je te faire, par la même occasion, rentrer un peu plus dans mon monde.

Le choix du voyage

Choisir Édimbourg ça n’est pas forcément un choix logique : froid, pluie, manque de luminosité, accent écossais, prix élevé.. Autant de petits détails qui peuvent stopper net notre envie de nous y rendre. Et pourtant ! Cela ne m’a pas arrêté. Cela ne devrait pas non plus vous arrêter vous ! Cette ville aux aspects tantôt médiévaux, tantôt modernes ne manque pas de nous émerveiller. Mais elle ne nous émerveille pas comme l’on peut être impressionné à en avoir le souffle coupé face à une falaise, non. Elle nous émerveille par sa simplicité et son authenticité. Le premier sentiment ressenti en y mettant les pieds et un incroyable bien être. Un bien-être léger, presque enfantin. Les premières sensations nous donnent l’impression d’être à la maison. D’être chez nous. Là-bas, tout est si limpide. À travers la pluie qui tombe et le vent qui nous fouette le visage, on se sent libre.

Les choses à ne pas manquer (selon moi)

Comme dans tous les city-trip, il faut malheureusement faire des choix de visites, car en quelques jours, il est impossible de tout faire.

Mon classement sera donc le TOP 3 des lieux que j’ai visités et appréciés.

  • Honnêtement l’un des musées qui m’a le plus plu ! (Et autant vous dire que j’en ai visité un nombre incalculable depuis mon enfance..) De la mode aux espèces animales en passant par l’astronomie et la téléphonie, ce musée est une source d’information et de découverte incroyable. Très ludique et interactif, il a également le grand avantage d’être totalement gratuit ! Si vous êtes des voyageurs intéressés par l’histoire, la science ou même juste un peu curieux, ce musée devrait vous plaire. Il est très facilement accessible et immense. Compter minimum 3 à 5 heures de visite si vous voulez réellement tout voir et lire (bien que vous ne soyez pas obligé d’y rester longtemps et pouvez directement accéder aux parties qui vous intéressent). Si cela vous paraît beaucoup, rassurez-vous, il est possible de le faire en plusieurs fois (étant donné que les entrées sont libres) ou de faire des pauses sur les bancs mis à disposition. Il y a également des espaces cafétéria proposant de quoi reprendre des forces pour la suite de la visite.
  • Sans doute l’une des choses qui m’a le plus attirée dans ce voyage à Édimbourg. Comme beaucoup d’entre nous, j’ai grandi avec Harry Potter, par la lecture des livres et par le visionnage des films. J’ai longtemps lu tout ce que je trouvais à propos de ce monde magique. Je m’étais longtemps imaginée être une jeune sorcière dans un monde emplis de magie. Malheureusement, je n’ai jamais reçu ma lettre pour Poudlard. J’ai donc du créer ma magie moi-même, en tant que simple Moldue. Mais dans ce voyage, j’ai pu revivre à nouveau les sensations passées ressenties lors de la découverte de ce monde. Si tu ne le sais pas, J.K. Rowling a fait naître Harry Potter dans les rues d’Édimbourg. Dans ce magnifique endroit, elle a trouvé l’inspiration et a vu le potentiel magique qui se cachait dans chaque recoin de la ville. Lors du Harry Potter’s Tour, nous pouvons découvrir ces endroits. Tu rêves de voir le chemin de travers ? De savoir qui a inspiré le personnage de Dobby ? Tu veux voir la véritable tombe de Tom Jedusor ? Alors fonce vivre ce tour ! Les guides, en plus d’être souriants et bienveillants, sont passionnés par le monde magique. Lors de ce tour tu pourras même faire gagner ta maison grâce à des questions qui rapportent des points. Très interactif et intéressant, ce tour s’adresse autant aux adultes qu’aux enfants. En plus d’être complet, il est également très ludique. Je te le recommande vraiment ! Ce tour est disponible en Anglais, en Allemand ou en Français. Malheureusement les visites en françaises n’étaient pas disponibles lors de nos dates de voyage mais j’ai pu le faire en anglais et même avec un niveau très basique (tel que le mien) il est facile de suivre les explications des guides.
  • Flâner le long de cette rue est, pour moi, une activité en soi. Elle est l’artère historique principale de la ville (du côté Old Town). Elle est remplie de petits pubs, de marchants de cachemire, de boutiques de Noël et de folklore local (qui n’a jamais rêvé de voir un écossais en kilt traditionnel jouer de la cornemuse ?). Elle se finit d’un bout par le château d’Édimbourg et de l’autre par HolyRood Palais. Lors de notre séjour, le château était malheureusement fermé suite à une tempête. (oui oui ce fut une énorme déception). Nous avons alors choisi de visiter HolyRood. Je n’ai pas été particulièrement fan de cette visite, car un peu longue et chère à mes yeux (comptez 17 euros par personne) mais si vous êtes intéressés par l’histoire royale d’Angleterre et de l’Écosse, elle est surement faite pour vous !

Les anecdotes bonus

Bien évidemment, comme dans chaque voyage, il y eu des inconvénients, des difficultés.

Premièrement, l’hôtel. Nous étions très bien situé, en plein dans la Royale Mile. Mais nous avons tout de même eu quelques soucis. A commencer par la climatisation qui avait visiblement eu un problème. Le premier jour de notre arrivé, tout semblait fonctionner. Mais le lendemain dans l’après-midi, nous avons entendu un « bip bip » insupportable retentir dans la chambre. Après en avoir parlé à la réception ils sont venus régler le problème. Plus de bruit donc ! Mais en rentrant le soir après nos visites, nous nous rendons compte que ce qu’ils avaient coupé, avait également éteint le chauffage. Autant vous dire qu’en plein mois de février avec une tempête en ville, on avait réellement besoin de ce chauffage ! Ni une, ni deux, on redescend et demande à l’hôtesse d’accueille de nous envoyer quelqu’un pour régler le soucis. Cela fut réglé immédiatement. Mais le lendemain matin, 6 heure du matin, à nouveau l’alarme qui s’affole. Réveillé d’humeur moins joyeuse, mon copain descend à la réception (encore) pour qu’on vienne à nouveau nous aider. Au vu du désagrément, nous avons tout de même eu droit à un petit déjeuner gratuit (qui, je dois avouer, était assez fabuleux). Et dans la journée, nous avons donc du changer de chambre. Outre le fait que c’était un peu ennuyant, nous avons également fait face à des problèmes de clefs (cartes). Elles ne fonctionnaient qu’une fois sur deux… Pas très pratique ! Mais les travailleurs de l’hôtel était tout de même très gentils et ont toujours été très présents et accessibles en cas de besoin.

Le dernier inconvénient du voyage est qu’il fut cher. 1 livre représente un peu plus d’1 euros et 20 centimes. Ça monte donc vite et tout finit par être cher ! Faites donc attention à votre porte-feuille.

En conclusion

Je vous recommande vraiment de visiter Edimbourg ! C’est une ville fantastique qui offre beaucoup de lieux magiques et une ambiance très chaleureuse. Malgré cela, pensez tout de même à prendre vos vestes les plus chaudes et vos capuches les plus solides, car le temps Écossais, ça mouille !

J’ai également publié un article sur la restauration à Edimbourg pour ceux qui, comme moi, son passionné de bonne nourriture.

Pour le voir :

A très vite !

Ariane D.

Posts created 31

2 commentaires pour “Mon City-trip à Édimbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut