La méditation ou le moyen de gérer mon quotidien

Si tu es un habitant de la terre en 2020, tu dois surement déjà avoir entendu parler de la méditation. La méditation est un moyen de se détendre, de se plonger dans la pleine conscience. Le but ? Se reconnecter à l’instant présent. Pourquoi ? Car c’est grâce à cela que tu vas pouvoir diminuer ton stress et vivre plus sereinement. Grâce à la méditation tu peux prendre distance avec tes pensées. Celles-ci te paraissent alors de moins en moins oppressantes/stressantes et peut-être que tu pourras même te libérer de certaines pensées trop tenaces !

Pourquoi méditer tous les jours

Certaines personnes n’imaginent pas qu’ils pourraient méditer. Certains pensent ne pas savoir comment faire ou pensent que ce n’est pas pour eux. Il est important de prendre conscience que la méditation est quelque chose d’accessible. Tout le monde peut méditer !

La méditation est apparue à moi via le yoga. C’est en me concentrant sur ma respiration que j’ai appris à lâcher prise. J’entre dans un état méditatif qui m’apaise énormément. Complètement relâchée après chaque séance, je me suis alors renseignée sur la méditation. J’ai découvert beaucoup de méditations qui me permettent également d’atteindre mon but : le lâcher-prise. La méditation crée de l’espace et du calme dans ma vie pourtant bien mouvementée. Mais je sais que chaque jour, je m’accorde le temps de respirer, de m’écouter et de me relâcher. Cela m’aide à avoir les idées plus claires, a être plus juste et plus adéquate dans les situations du quotidien. Sans cela, je pourrais me laisser envahir et même engloutir par tous les tracas de la vie. Je suis d’avis qu’on leur laisse bien trop de pouvoir. Ils peuvent parfois nous influencer, nous mener vers une vie remplie de stress et dans laquelle on ne s’arrête jamais. Une vie où l’on a sans cesse la tête pleine. Je ne veux pas de cette vie ! J’ai choisi de pouvoir laisser passer les pensées qui tourbillonnent en moi. Car avoir un esprit clair c’est accepter que notre monde ne doive pas être sous contrôle permanent.

Nous, humains, nous ne sommes pas assez humbles. Crois-tu vraiment que le monde va s’arrêter de tourner uniquement parce que tu n’as pas pensé à poster une lettre ? Que tu as oublié de faxer un document ? Parce que le devoir que tu devais rendre n’a pas été fait ? Parce que tu n’as pas racheté la salade ? STOP. Arrête de te noyer dans toutes ces pensées inutiles qui, quand tu y réfléchis bien, ne méritent enfaîte pas toutes l’énergie que tu y mets. Attention, je ne dis pas que ces pensées sont inintéressantes et qu’elles ne méritent pas que tu t’y attardes en temps voulu. Mais prends un temps pour apaiser cela. Tu trouveras de meilleures solutions à ces problèmes si tu prends le temps de méditer et d’y revenir au bon moment. En plus la méditation va améliorer tes capacités de concentration et te permettre de faire mieux les choses.

Les bienfaits de la méditation sont multiples : permettre d’améliorer notre capacité de concentration, stimuler et développer notre capacité d’empathie et donc améliorer nos relations sociales, diminuer de la sensation d’angoisse/du stress (donc prévenir les burn-out, les dépressions et autres troubles provoqués par le stress), permet de mieux gérer la douleur, prévenir les maladies cardio-vasculaires, permet de développer le système immunitaire, etc. Êtes-vous entrain de vous demander pourquoi vous ne vous y êtes pas déjà mis ? Il n’est jamais trop tard pour commencer ! Faites-le dès aujourd’hui.

Mon conseil : médite au moins une fois par jour. Tu trouveras forcément 10 ou 15 minutes dans ta journée de disponibles pour cela. Ne dis pas le contraire, tu passes bien plus de temps sur ton smartphone par jour, je le sais ! Alors un peu moins de réseaux sociaux et un peu plus de méditation !

Quelle méditation pratiquer ?

Commencer, c’est toujours le plus difficile. Je ne parle pas ici uniquement de la méditation. Si tu penses à toutes les situations où tu as le plus stressé, tu te rendras compte qu’elles sont souvent les moments où tu dois initier quelque chose. Les premiers pas… Ils sont les plus compliqués. Ne les laissent pas te stopper ! Lance-toi. Sinon… Tu ne feras jamais rien. Mais comment commencer la méditation ?

  • Méditation « basique » : assis dans une position confortable, tu peux prendre le temps de te concentrer sur ta respiration. Laisse les pensées arriver, mais surtout, laisse-les repartir. Tu dois te reconcentrer sur ta respiration quand tu te rends compte que ton esprit t’a emporté. C’est en te refocalisant sur ta respiration que tu vas entraîner ton esprit à se remettre dans l’instant présent.
  • La méditation guidée : Grâce à la technologie, il existe maintenant beaucoup d’applications, de vidéos YouTube, de sites, de podcasts de méditation. Tu peux facilement en trouver partout. Ces méditations sont pratiques, car elles te permettent de faire tes premiers pas accompagnés. De plus, elles ont des thèmes particuliers pour t’aider dans certains domaines précis. Par exemple : des méditations sur la confiance en soi, sur la gestion de l’anxiété, sur le lâcher-prise, etc. Je les aime beaucoup.
  • La visualisation : Souvent utilisée durant les méditations guidées, ce type de méditation te permet de te plonger totalement dans un autre univers. Cela te permet de déconnecter totalement de ton mental agité. Elles peuvent être complexes, par exemple : te faire visualiser des personnes, des lieux précis, etc. Ou très basique comme te laisser imaginer des vagues qui vont et viennent au rythme de ta respiration.
  • Méditation Vipassana : Ce type de méditation consiste à méditer en se basant sur nos ressentis physiques. Le but étant de voir les choses comme elles sont réellement. Cette méditation nous apprend à écouter et « scanner » notre corps. Ce type de méditation est, à mon sens, plus difficile pour débuter, car elle exige une rigueur plus intense que les autres méditations. Il existe des retraites Vipassana qui durent 10 jours et pendant lesquels les participants n’ont plus droit à la parole. Ces retraites très bénéfiques sont tournées vers la méditation. Une méditation qui se pratique tout au long de la journée. Elle est enseignée par des cours à suivre avant de véritablement la maîtriser. Une variante possible et très accessible serait plutôt d’incorporer la méditation au quotidien en faisant attention à nos sens. À tout moment de la journée, prends 2 minutes pour écouter ton corps. Concentre-toi sur ce que tu ressens. As-tu chaud ? Froid ? Quelque chose te gêne ? As-tu des douleurs ? Sens-tu une odeur particulière ? Quelles émotions ou sentiments te provoquent les odeurs, la lumière, le toucher autour de toi ? En faisant cela de temps en temps, tu te permets déjà d’introduire la pleine conscience à ton quotidien.
  • Méditation par le mouvement : J’entends ici la méditation qui apparaît lorsque notre corps est en mouvement dans l’espace et que nous avons l’opportunité de nous recentrer. Par exemple : méditer en marchant. La marche constitue un bon moment pour méditer, car notre esprit est alors souvent libre et peut se balader dans tous sens possibles. Utiliser ce temps pour le relaxer en le laissant se vider est sain. Le Yoga est également un bon moyen de méditer. Il est même le moyen le plus souvent proposé. (Les différentes formes de yoga peuvent toutes être bénéfiques pour méditer, mais ici je parle de mouvement.) Je vais donc parler du Yoga tel que l’Hatha Yoga (Yoga des postures). Durant le yoga votre esprit est obligatoirement tourné vers votre corps et donc vers les sensations du moment présent. Elles permettent de se recentrer sur nous et notre corps. La méditation y est d’autant plus facile, car le yoga se calque sur la respiration. De plus, le yoga se termine généralement par un état global de relaxation via la position de Shavassana (position couchée sur le dos en relâchement total). La danse peut également être une sorte de mouvement menant à la méditation. Lorsque nous nous connectons à notre corps et le laissons s’exprimer en bougeant, en se mouvant dans l’espace, il est possible d’entrer en profonde connexion avec soi-même.
  • Méditation par le son : Cette méditation prend forme grâce à l’audition. On se laisse guider par des mantras ou des sons d’instruments. Le plus répandu est le son du Bol tibétain. Celui-ci résonne et permet une profonde relaxation. Pour la médiation avec mantras il peut être intéressant d’utiliser un mala (chapelet de méditation), car il est alors plus simple de se concentrer sur la méditation en « s’accrochant » à ce repère physique.
  • Méditation par la concentration : Cette méditation est plutôt une méditation personnelle que je souhaite partager avec vous. Je pense que l’on peut atteindre un état méditatif lorsque l’on se concentre profondément sur quelque chose que l’on fait à 100 %. Par exemple : cuisiner, peindre, chanter, etc. Elle n’est pas une technique homologuée en tant que telle, mais elle est surement l’une des portes d’entrée les plus faciles pour aller vers la méditation. Pour cela il faut apprendre à vivre simplement. Ne faire qu’une chose à la fois. Concentrez-vous uniquement sur une seule tâche et vous verrez que votre état va changer, car il va se reconcentrer sur celle-ci. Notre cerveau est bien souvent sollicité par tellement de choses que nous ne sommes plus capables de rester concentrés sur une seule tâche. Alors, réapprenons à le faire et les moments méditatifs arriveront plus souvent.

Cette liste n’est pas exhaustive. Je vous parle ici des techniques que je connais personnellement et vous conseille de vous renseigner sur les autres techniques existantes si vous désirez en savoir plus ou trouver une technique qui vous correspondra mieux.

Les lieux pour méditer

Une fois que vous décidez de vous lancer, il faut savoir où le faire. C’est simple, partout où vous pouvez vous centrer sur vous-même. Bien sûr certains endroits sont déconseillés, par exemple : ne méditez pas durant la réunion d’équipe du mardi au boulot. Ça risquerait de ne pas plaire à votre patron..

Mais honnêtement, tout endroit peut éventuellement servir d’espace de méditation. Le plus facile pour commencer selon moi, est chez vous. Un endroit où vous vous sentez (normalement) bien. La pièce n’a que peu d’importance. Votre chambre, votre bureau, votre salon, votre salle de bain même ! Chaque lieu où vous pouvez vous recentrer sans être dérangé sera bénéfique. Pour les premiers pas, je vous conseille donc de le faire à la maison. Par la suite, lorsque votre capacité de concentration aura augmenté, pourquoi ne pas utiliser les moments disponibles pour méditer ? Par exemple, si vous empruntez les transports en commun, ils peuvent être un lieu pour méditer. Enfilez vos écouteurs et faites une petite méditation guidée durant les 20 minutes de bus que vous avez chaque matin. Vous y allez en voiture ? Très bien alors, prenez 10 minutes avant d’aller vous coucher lorsque vous êtes dans votre lit au calme. Si tout ça n’est pas votre truc, apprenez simplement à prendre les petits moments disponibles pour vous recentrer et faire des « minis méditations ». 5 minutes devant la photocopieuse à attendre ? Alors, concentre-toi sur tes respirations pendant 5 minutes. Ton copain te rejoint au parc et il a 10 minutes de retard, profite en pour faire une petite visualisation. Le lieu ne compte pas réellement. Ce qui importe est que tu crées l’espace pour te permettre de faire cette méditation. Si tu fais du sport, il t’est également possible de profiter du temps d’étirement pour méditer. Tu peux même suivre des cours de méditation si la force du groupe te permet de te concentrer plus facilement. Tout format est possible ! Le plus important est de s’y tenir.

En conclusion

La méditation est bénéfique pour ton corps, ton esprit et donc pour ta qualité de vie. Je pense que nous cherchons tous à avoir une qualité de vie meilleure. Il serait donc bête de ne pas essayer cette petite habitude qui peut réellement améliorer ton bien-être. Que ce soit pour développer ton empathie, pour prévenir les maladies, pour apprendre à te détendre ou pour gérer la douleur, cette technique peut te convenir, car elle est totalement adaptable à ta vie. N’hésite donc pas à la tester. Et si tu ne veux pas le faire seul, tu peux même la pratiquer avec des personnes de ton entourage. Pourquoi ne pas la faire avec ton/ta partenaire de vie ? À la maison, mon conjoint et moi pratiquons la méditation ensemble le soir. Et ce petit moment privilégié nous fait toujours beaucoup de bien ! N’hésite donc pas à essayer.

À très vite pour plus de contenu !

Ariane D.

Posts created 31

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut