La route vers l’acceptation de soi

Dans ma vie, m’approcher de la perfection a longtemps été un combat. J’ai toujours voulu être aimée. Être parfaite semblait pour moi le meilleur moyen d’y parvenir ! Evidemment je n’ai jamais réussis car… SPOILER ALERT : la perfection n’existe pas ! Quel choc j’ai eu lorsque je m’en suis rendue compte. Toute une vie à courir derrière quelque chose d’inexistant. Telle une pratiquante perdant la foi, j’ai alors eu un moment de remise en question immense. Pourquoi avoir fait autant d’efforts ? Pourquoi vouloir plaire ? Étais-je heureuse ?

Mon cheminement personnel

Si je ne pouvais pas être parfaite… Je pouvais avoir des défauts. Si j’avais des défauts et que je ne pouvais pas les supprimer (pas faute d’avoir essayé) alors.. J’allais devoir apprendre à vivre avec ?! L’acceptation de mes défauts était donc le passage obligé. Bien sur, ça n’a pas été simple.

Première étape : aimer mon corps et l’accepter, ça c’était facile ! Enfin… Sauf pour mes vergetures apparues rapidement à l’adolescence, à mes cheveux un peu trop ternes, à mes mains un peu trop boudinées, à mes bourrelets, à mes seins qui sont trop imposants, à mes fesses qui ne sont pas assez bombées, à mes cuisses pleine de cellulites,… Comment accepter tout cela alors que j’évoluais dans un monde ou tout mes modèles étaient des canons de beauté toutes plus sulfureuses les unes que les autres? Puis les autres filles étaient si belles aussi! Mes amies adolescentes n’avaient pas de vergetures, pas de cellulite, pas de cernes, elles semblaient parfaites.

Je me rappelle très bien du jour à partir duquel je me suis acceptée physiquement.. C’était le lendemain de ma plus grosse crise de complexe ! Ce jour funeste ou je suis passée du 38 au 40. Quelle drame.. J’ai fais tous les magasins de la galerie et je ne rentais plus dans aucun 38. Je suis repartie en pleure, sans pantalon. J’ai pleuré quasiment toute la nuit et je me suis faite la promesse que plus jamais je ne me sentirais comme cela. Je suis retournée chercher un pantalon taille 40 le lendemain. Un pantalon que je portais fièrement ! (Et autant vous dire que j’étais plutôt canon dedans).Depuis ce jour, je suis reconnaissante envers mon corps, car il fonctionne. Il est mien et il est mon histoire. Avec cette acceptation de mon corps, j’ai réussi à me sentir mieux. J’ai également su accepter plus facilement mes défauts autre que physique. Ma façon d’être orgueilleuse parfois, le fait que j’étais une petite « je sais tout », le fait que j’étais si sensible que même les pubs à la télé me font pleurer… Et finalement, l’acceptation de mes plus grandes faiblesses : mon besoin d’être aimée, mon besoin de prouver sans cesse que je suis capable, …

A ceux et celles qui pensent que cela est impossible. Croyez-moi, ça ne l’est pas. Rien ne l’est ! Mais vous devez être indulgent avec vous-même. Vous devez pendre le temps… Cela ne se fait pas en un jour.

Un jour, quelqu’un m’a dit :

Si tu n’aimes pas ce que tu es, deux choix s’offre à toi : changer ou t’accepter.

J’ai choisi l’acceptation pour que malgré les changements (qui seront inévitables) je puisse continuer à m’aimer.

Mais comment on s’accepte?

Je pense pouvoir énumérer plusieurs petites techniques et astuces que tu peux utiliser pour t’accepter. Mais sache que tout cela prend du temps, de la patience et surtout être prêt à changer son regard sur soi-même et se définir autrement que ce que l’on pensait avant. C’est parfois le plus difficile. Être habitué a se définir par ses complexes peut nous bloquer dans notre évolution vers l’acceptation de nos défauts ! Mais si tu sens que tu es prêt à abandonner l’image que tu as de toi actuellement, alors teste donc ceci :

  • Se regarder dans le miroir tous les jours et se dire que l’on s’aime et que l’on se trouve beau ! (Au début cela peut vous sembler étrange de vous regarder et vous complimenter. Mais votre cerveau enregistre ce que vous dites et finis par l’intégrer)
  • Faire une liste de tout ce que vous aimez chez vous. Et gardez cette liste ! Lisez-la à chaque fois que vous vous complexé.
  • A chaque fois que vous dites ou pensez du négatif de votre corps, prenez un temps pour vous stopper et dire « non ». « Non » mon ventre un peu trop rond ne me gêne pas. « Non » le fait de ne pas avoir d’écart entre les cuisses ne me rend pas moins séduisante. « Non » avoir des poils sur les jambes ne fait pas de moi une fille moche.

Beaucoup de nos complexes sont causés par des peurs. Peurs souvent sociales, de ne pas être accepté ou aimé. Il faut en prendre conscience.

  • Remerciez votre corps pour ce qu’il a de positif.  A chaque jour sa gratitude ! Dites « Merci » a votre corps. « Merci à mes yeux de me permettre de voir le sourire de ma sœur ».  » Merci à mes jambes de me permettre de me déplacer jusqu’à mon boulot que j’adore », « Merci à ma bouche de me donner le gout du chocolat  » , « Merci à mon cerveau de me permettre de parler, de tomber amoureuse.. »
  • Faites-vous belle/Beaux. Prenez le temps de prendre soin de votre corps. Nous avons tendance a négliger notre corps, a le critiquer, ne pas lui apporter l’amour dont il a besoin. Alors Stop ! Incluez un petit rituel de soin du corps à votre quotidien. Qu’est-ce qui vous fait du bien ? Un petit soin de cheveux ? De la crème pour le corps ? Aller chez le coiffeur ? Un Masque pour le visage ? Un gommage du corps ? Du shopping pour porter de jolies tenues ? Quoi que vous puissiez faire, faites-le et surtout, faites le régulièrement. Redonnez de l’importance à votre corps vous permet de vous sentir plus en harmonie avec lui.
  • Fais l’expérience de sortir sans maquillage et sans se préparer. Tu dois t’accepter tel(le) que tu es. L’important est alors d’assumer pleinement qui tu es. Tu verras que sortir sans maquillage, ça n’est pas si grave car tu es magnifique tel(le) que tu es. Quel que soit l’histoire de votre corps, acceptez-la ! Quel que soit ses défauts, acceptez-les. Ils font de vous qui vous êtes.

Pour ce qui est de la façon d’accepter ses défauts autres que physiques, je vous retrouve dans un prochain article très rapidement !

En attendant, apprenez à vous aimer, à vous accepter et à vous chouchouter !

Ariane D.

Ariane D.
Posts created 39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut