La contraception Naturelle

Sujet  hautement palpitant aujourd’hui puisque nous allons parler de contraception. La contraception peut sembler être un sujet compliqué à aborder car il tend à être polémique. Doit-on prendre la pilule ? Mettre un stérilet ? Pourquoi pas un implant ? Beaucoup de choix, beaucoup de directives des médecins et peu de place au libre arbitre. Je reviens sur cette notion de Contraception et mon rapport à celle-ci.

La contraception et moi :

Histoire d’amour ou histoire de haine ? Pour ceux qui le savent déjà, je suis atteinte d’une maladie – le syndrome des ovaires poli kystiques. Je pense malheureusement que la contraception hormonale a joué un rôle dans l’arrivée de ma pathologie. Evidemment, je ne vais donc pas vous en vanter les mérites. Mais étant la personne saine et bienveillante que je suis, je dois également bien vous dire de choisir la contraception qui vous correspond. Si votre choix se tourne vers les contraceptifs hormonaux alors cela ne regarde que vous. J’ai personnellement commencé par la pilule dès mes 15 ans. J’ai ensuite placé un stérilet car la pilule ne me convenait qu’à moitié. Je n’avais pas de « graves » problèmes avec celle-ci mais j’ai vite sentis un sentiment de déprime, une déconnexion avec mon corps. J’ai vécu des problèmes de tension, des problèmes de circulation sanguine etc. Le Stérilet avait fait disparaître tout cela et bien plus encore! Je n’ai plus eu aucune règle mais je me sentais moins déprimée que sous pilule. Dans la dernière année du port de mon stérilet, j’ai malheureusement vécu un calvaire. Pertes de sang inexpliquées, douleur au ventre insupportable et même problèmes nerveux. J’avais vu la maladie apparaître à ce moment là. J’ai pris 25 kilos, j’ai eu des problèmes de peau etc. Lorsque j’ai enlevé ce fichu stérilet, j’ai alors demandé au gynécologue de me laisser tranquille pour le moment. Je ne voulais plus aucune hormone de synthèse. Je voulais uniquement  sentir mon cycle naturel et être enfin reconnectée à mon corps. Depuis, je n’ai jamais changé d’avis! Je ne voulais plus du tout prendre de contraceptif hormonal et je ne regrette pas mon choix. En faisant ça je me suis retrouvée moi-même.

Mais alors, quel type de contraception est-ce que j’utilise ?

Après des recherches approfondies sur le sujet, j’ai décidé de commander le Lady Comp.

Ce petit boitier vous permet de suivre votre cycle et de savoir quand vous êtes fertiles ou non. Il est très simple d’utilisation : tous les matins, en se réveillant, il faut laisser son petit embout dans la bouche durant moins d’une minute (cela servant à prendre votre température avec précision). Après cela, l’appareil vous donne votre fertilité du jour ; vert veut dire que vous n’êtes pas fertile et pouvez avoir des rapports non protégés sans risque de tomber enceinte! Orange/Jaune veut dire que la machine n’est pas sur.. Je vous conseille donc de le prendre pour un rouge. Le rouge signifie lui que vous êtes fertile en ce moment et que vous devez faire attention car le risque de tomber enceinte est grand.

Ensuite il est assez évident que lors de vos périodes « rouge », plusieurs options s’offrent à vous : le port du préservatif, une abstinence, une sexualité différente (car, pour rappel, la sexualité ne se réduis pas uniquement à la pénétration!) , d’autres techniques que je n’imagine même pas. Attention, le retrait n’est absolument pas une technique efficace, lorsque vous êtes en rouge, évité donc totalement cette fausse solution.

En plus de cette technologie qui m’accompagne, je pratique également la symptothermie, qui consiste à observer son corps et ses réactions pour pouvoir comprendre à quel moment de notre cycle nous sommes. Cela m’a beaucoup aidé à connaître et comprendre mon corps et m’a apporté une relation merveilleuse avec celui-ci.

Pour entrer mes « symptômes » j’utilise les applications Clue et Flo. Ces deux applications permettent de rentrer nos symptômes tous les jours. Cela nous donne également une vue d’ensemble de notre cycle.

Flo — une application pour bénéficier d'un calendrier de son ...

C’est vraiment fiable tout ca ?

Pour moi, oui! Ca fait maintenant 2 ans que je n’ai plus pris aucun contraceptif hormonal.

Je sais qu’au début ça semble faire un peu peur, surtout pour celle qui ne veulent absolument pas tomber enceinte. Mais personnellement, je n’ai jamais eu aucun problème.

Lorsque vous retrouvez votre corps, votre cycle et votre nature féminine, c’est un petit miracle et on ne veut plus rien d’autre! Les premiers rapports non protégés sans contraceptif hormonal sont tout de même les plus compliqués car on ne se sent pas directement en sécurité. Il vous mettrons un peu mal à l’aise mais ne stressez pas. Nous ne sommes pas fertile 24h/24 et 7j/7! (Sinon la moyenne de temps avant de tomber enceinte pour un couple qui essaye ne serait pas de 7 mois à 1 an). Lorsque vous verrez que vous n’êtes pas enceinte, mois après mois, vous serez rassurée et il vous sera beaucoup plus facile de lâcher prise. Pour ma part, plus aucun stress, je fais totalement confiance à cette méthode. Je n’ai jamais eu de surprise! Je ne compte plus jamais changé cela, pour rien au monde.

Méthode naturelle, pour tout le monde ?

Je dirai que non. Il est évident qu’à chaque personne son fonctionnement et donc à chaque personne sa gestion de la contraception.

Il faut tout de même savoir que cette méthode est adaptée aux personnes ayant un cycle plutôt régulier. Le risque serait que la machine (qui fait vraiment très attention et calcule vraiment largement vos plages rouges) se mettent à vous indiquer du rouge les 3/4 du temps voir tout le temps ou de ne pas réussir a identifier dans quelle phase vous vous situé si vous êtes totalement irrégulière. Il est logique de se dire que si vos cycles ne sont absolument pas réguliers, cela signifie qu’il est très difficile de prévoir votre ovulation et donc d’être justes dans les jours fertiles ou non.

Si c’est votre cas, ne perdez pas espoir de retrouver un cycle régulier. (Hors pathologie). Lorsque j’ai enlevé mon stérilet, mes cycles n’étaient jamais 2 fois de la même durée, mon corps à du prendre le temps de se remettre en marche et de le faire bien (tout en gérant un SOPK). Je passais de cycle de 40 jours à des cycles de 26 jours. Mais avec le temps, mon corps s’est régulé (malgré ma maladie!) et je suis maintenant très régulière. Mon cycle ne varie plus qu’entre 27 et 29 jours. Cela est assez incroyable.

Cette méthode est également plus adaptée aux personnes ayant un mode de vie relativement sain. Il faut comprendre que votre température est un indicateur important dans le suivi de la fertilité et que tout ce qui peut faire varier votre température ,autre que vos hormones, peuvent fausser les résultats. (par exemple : l’alcool, le manque de sommeil, etc.) Il est donc conseillé aux femmes utilisant cette méthode de dormir au minimum 5h par nuit, de ne pas consommer d’alcool ou d’au moins s’abstenir de prendre sa température le lendemain de la consommation de l’alcool, d’indiquer si nous sommes malades etc. Pour les personnes qui dorment moins de 5h par nuit, sont tout le temps malade, boivent de l’alcool tous les jours, il est évident que cette méthode ne fonctionnera pas. C’est donc un véritable choix de vie qui doit être pris avec sérieux.

Le Cycle féminin

Au cas où vous ne le sauriez pas, il existe 4 phases du cycle féminin. Celui-ci commence dès le 1er jour de vos règles (qui marquent le début de votre nouveau cycle et est une conséquence directe de votre précédente ovulation survenue environ 2 semaines avant). La phase suivante est la phase de pré-ovulation qui marque une montée d’hormones dans le corps. Vous avez de l’énergie, vous bougez partout et rien ne peut vous résister. Celle-ci est suivie de la phase trois, celle de l’ovulation! C’est le sommet de votre cycle, le moment le plus énergétique de votre mois. Souvent c’est la phase la plus appréciée par les femmes car elles se sentent invincibles. La dernière phase est la post-ovulation. La chute des hormones. Le calme après l’ouragan. C’est également la phase durant laquelle arrive le SPM (Syndrome Pré-Menstruel) qui annoncent l’arrivée des prochaines règles. Et ce Schéma se répète tous les mois (en moyenne et pour un cycle régulier).

Ce Schéma, il est naturel, il est sain et il est vécu par les femmes depuis la nuit des temps. Vous verrez que vous vous reconnecterez à votre féminité et vos énergies féminines beaucoup plus facilement que lorsque vous faussez votre cycle avec des hormones de synthèses. Tout ce parcours est également très efficace pour nous apprivoiser, apprendre à nous connaître, nous aimer et surtout nous respecter.

Par exemple, je sais à l’avance que lorsque ma phase de SPM arrive, je me surcharge moins. Au travail je placerai moins de rendez-vous, je prendre plus soin de moi, car je sais que durant cette phase je serai beaucoup plus sensible et moins énergique. Je sais également que lorsque je suis en phase de pré-ovulation et d’ovulation, je peux réaliser une liste de tâches démesurées. Rien ne m’arrête, j’ai pleins d’idées, tout fuse dans tous les sens et je suis extrêmement performante. J’inclus entièrement ma nature féminine à mon quotidien pour être dans l’écoute de moi-même.

Conclusion

Vous l’aurez compris, je suis pleinement satisfaite de ce changement de vie effectué il y a maintenant 2 ans. Ce fut une révélation et cela m’a énormément aidé a me reconnecter à ma naturel et à mon corps. Je peux donc dire que cela me permets d’être sereinement moi-même.

A très vite pour plus de contenu !

Ariane D.

Si tu désires aller plus loin sur le sujet :

  • Lady Comp :
  • Symptothermie :
  • Les applications :
Posts created 31

2 commentaires pour “La contraception Naturelle

  1. Ping : Le SOPKUOI?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut